Céline Antonin, économistes à l'OFCE et maître de conférences à Sciences-Po, souligne le peu d'avancées que va permettre la réforme du code du travail. Elle appelle à la mettre en comparaison avec celles que l'Allemagne et l'Italie ont adoptées.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés