Beaucoup de candidats partagent le même diagnostic : l'organisation du bac est chronophage, la mobilisation des enseignants pour les épreuves écourte l'année scolaire, sans compter que le diplôme est aujourd'hui dévalorisé. Mais alors que proposent les candidats pour lui redonner du sens ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés