En France, les syndicats de la SNCF donnent une chance à la concertation. Au lendemain de l'annonce d'une réforme-choc de la société ferroviaire et du recours aux ordonnances par l'exécutif, les syndicats du groupe ont décidé de temporiser. Ils ont donné 15 jours au gouvernement pour amender son projet, faute de quoi, ce sera la grève.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés