Les Irlandais se prononcent vendredi par référendum sur la délicate question de la libéralisation de l'avortement. Cet acte y est interdit, hormis dans le cas extrême où la vie de la mère est en danger. Pour pouvoir légiférer, le gouvernement irlandais demande aux électeurs d'abroger le huitième amendement de la Constitution, introduit en 1983, qui offre la même protection légale à la mère et à l'enfant à naître.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés