Le gouvernement a annoncé qu'il n'appliquerait pas le nouveau mode de calcul, contesté de l'AAH (allocation adulte handicapé) tel qu'il était prévu dans le projet de budget 2016. Joint par LCI, Arnaud de Broca, secrétaire général de la Fnath, association des accidentés de la vie, explique que "cette mesure était incompréhensible". "Les économies attendues étaient de toute manière très limitées au regard du budget de l'Etat mais dévastatrices pour les adultes handicapés", estime-t-il.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés