Après les attentats de Paris, la police a lancé une camapgne de recrutement exceptionnelle et le gouvernement a promis la création sur deux ans de 5.000 postes dans la police et la gendarmerie. 30.000 personnes se sont inscrites au concours organisé pour l'occasion en mars prochain, soit trois fois plus que d'habitude. 30% sont des femmes et les motivations seraient particulièrement liées à l'actualité.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés