Quatre mois après les attentats du 13 novembre, une reconstitution de l'attaque au Bataclan se déroule actuellement dans le cadre de l'enquête de la commission parlementaire. Nadine Ribet-Reinhart, mère d'une des victimes du concert, a jugé que cela lui "apparaît indigne" et proche d'une "démarche voyeuriste".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés