François Pupponi, député-maire PS de Sarcelles, affirme que "ce phénomène de radicalisation est relativement récent". "Je pense que la volonté de réaction des acteurs est réelle", ajoute-il tout en précisant que l'objectif désormais est de mieux coordonner les différents acteurs impliqués dans la lutte contre la radicalisation.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés