857 cas de suspicion de radicalisation ont été détecté sur l'année scolaire 2014-2015 en France. Les élèves concernés se trouvent dans 27 académies sur 30. Du nouveau style vestimentaire au changement de comportement vis-à-vis des femmes, les professionnels de l'éducation ont appris à être attentifs aux signaux de radicalisation.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés