Jean-Michel Blanquer a annoncé, ce lundi sur BFMTV, que l'examen du baccalauréat allait être profondément modifié à l'horizon 2021. Une annonce qui vient confirmer celle d'Edouard Philippe en juillet dernier, lors de sa déclaration de politique générale. Les épreuves seront resserrées "autour d'un plus petit nombre de matières", le reste relevant du contrôle continu. Ces modifications visent à réduire les coûts d'un examen jugé trop important à cause du nombre d'épreuves. "Nous allons maintenant commencer une concertation qui nous permettra au début 2018 de définir ce que sera ce futur baccalauréat", a expliqué le ministre de l'Education nationale.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés