Publicité

Contenus sponsorisés

C'est le débat de ce début d'année. Faut-il ou non adopter la loi concernant la déchéance de nationalité ? Pour Jérome Jaffré, directeur du Centre d'études et de connaissance sur l'opinion publique (Cecop), le président de la République peut, avec cette loi, briser sa majorité ou incarner l'unité nationale en imposant à son camp quelque chose qu'il ne veut pas

Publicité