Depuis 1 an et demi, c'est à la Maison-Blanche que vit Melania Trump, comme first lady des Etats-Unis. Un quotidien très loin de celui qu'elle vivait il y a 25 ans quand elle était à Paris. Dans la capitale française, elle aurait même vécu en colocation avec un autre mannequin, Victoria Silvstedt. "À l'époque, elle avait 22 ans. Elle arrivait de Slovénie, et arpentait les défilés. (...) Je me souviens que, alors que nous vivions au sixième étage, nous ne prenions jamais l'ascenseur pour mieux brûler les calories", révèle la future star de "La roue de la fortune" sur TF1 dans une interview accordée à Gala. Elle explique que comme elle, sa colocataire serait tombée dans l'anorexie. "Elle subissait les mêmes diktats. Je me souviens qu'elle était très en contrôle. Bien plus calme et posée que moi. A l'époque, elle était assez androgyne et maigre. Sa carrière marchait bien car elle était très photogénique avec ses yeux de chat. Mais son quotidien était rythmé par la discipline de fer qu'elle s'imposait", commente dans Gala Victoria Silvstedt. Il y a deux ans, les anciennes colocataires se sont recroisées dans un restaurant à New York et se sont promis de se revoir le temps d'un dîner. Un dîner qui n'a pas encore eu lieu puisque Melania Trump est logiquement moins abordable depuis qu'elle est première dame.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés