Les plus grands producteurs de pétrole, à savoir la Russie, l'Arabie Saoudite, le Venezuela étaient réunis au Qatar dimanche pour trouver un accord sur un gel de la production pour soutenir des prix en berne sur fond de rivalités entre l'Iran et l'Arabie saoudite. L'accord semble compromis avec des discussions pour le moins animées entre les différentes parties, avec l'arrivée du Nigeria ou encore du Koweit dans les discussions.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés