Le syndicat CGT devait demander lundi après-midi au comité central d'entreprise (CCE) de PSA de clarifier la situation après le démenti annoncé dans la matinée du plan de suppression d'emploi. Très éprouvés après la suppression de 17.000 postes ces dernières années, les salariés sont très inquiets. Détails.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés