Publicité

Contenus sponsorisés

L'Assemblée nationale a adopté ce mercredi un texte instaurant la pénalisation des clients de prostituées. Le but est de renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et d'expliquer au client qu'en ayant recours à ces services il n'est pas innocent. Il risque notamment entre 1.500 et 3.750 euros d'amende. Les travailleuses du sexe ne voient pas toutes d'un bon oeil cette loi, qui les obligera à travailler de façon moins visible, dans de plus mauvaises conditions d'hygiène.

Publicité