Publicité

Contenus sponsorisés

"Des propos ignobles". Les députés UMP n'ont pas de termes assez indignés pour fustiger la saillie de Manuel Valls sur Claude Goasguen, mardi à l'Assemblée nationale. "Faute d'excuses formelles", ils ne participeront donc pas aux questions au gouvernement de mercredi. Le ministre de l'Intérieur, lors de la séance de mardi, a accusé le député UMP de Paris Claude Goasguen "de venir de l'extrême droite", ce qui a provoqué le départ de l'hémicycle de la quasi-totalité de la droite.

Publicité