"Certains se réveillent avec la gueule de bois (...) Ils n'avaient qu'à s'activer avant. Ils l'ont nourri", a déclaré ce mardi 25 avril sur BFMTV, Emmanuel Macron, le candidat d'En marche ! à l'élection présidentielle qui affrontera au 2nd tour Marine Le Pen. Quelques instants auparavant, le président de la République François Hollande avait lancé un avertissement à peine voilé à son ancien ministre de l'Économie. "Je pense qu'il convient d'être extrêmement sérieux et mobilisé, de penser que rien n'est fait parce qu'un vote ça se mérite, ça se conquiert, ça se justifie, ça se porte", avait-il alors déclaré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés