La lutte contre la propagande jihadiste divise aux Etats-Unis. Michel Floquet, correspondant de TF1/LCI à Washington, a expliqué que le vaste programme de localisation des terroristes potentiels mis en place par les Etats-Unis n'a pas eu l'effet escompté. Les grandes entreprises, Google en tête, sont furieuses car l'administration Obama. Elles sont allées jusqu'à encoder les données, empêchant notamment le FBI ne remonter les filières.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés