Alors que la France s'est positionnée contre la prolifération nucléaire, le président François Hollande a affiché sa fermeté sur le dossier iranien. Selon lui, "jamais (la France n'acceptera) un accord qui permette à l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire", a-t-il expliqué.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés