Pierre est directeur d'un lycée de 1500 élèves. Ce jeudi, sur RMC, il revient sur ce sujet qui fait polémique: les remplacements des professeurs absents. "Dans l'Académie de Marseille, en quelques semaines, il n'y avait plus un seul remplaçant en Sciences Economiques et Sociales", déplore-t-il. "Pourquoi? Parce qu'on n'en trouve pas!" Pour lui, le problème est simple: le métier de professeur n'attire plus les jeunes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés