Petit couac pour le lancement de la boutique de l'Elysée ce week-end. Comme le révèle France Bleu Limousin, les mugs en " Porcelaine de Limoges " étaient abusivement estampillés " Limoges ". Ces mugs ne respectent pas la nouvelle Indication Géographique. Pour avoir l'estampillage, les mugs auraient dû être entièrement fabriqués et décorés à Limoges ou plus généralement dans le département de la Haute-Vienne. Or, la société est basée en Dordogne et les tasses ont été décorées à Toulouse (Haute-Garonne). "C'était cuit à 800 C, impossible d'effacer l'estampille sous la tasse" a expliqué à France Bleu Limousin le PDG de la société Jean-Charles Granchamp. La production a donc été mise de côté et une nouvelle production a été relancée avec l'appellation " porcelaine française ". La polémique n'est pas finie puisque les porcelainiers de Limoges ont des doutes sur la provenance de ces mugs. " Nous avons demandé à tous nos fabricants s'ils ont fourni ces produits à l'entreprise... Réponse négative de tout le monde" affirme Alain Mouly, "on peut donc supposer qu'avant la décoration à Toulouse, ce n'est même pas fabriqué à Limoges ou en Haute-Vienne". Affaire à suivre.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés