Joint par téléphone ce lundi par LCI pour aborder le produit ophtalmique ayant causé la perte d'un oeil à deux Français et treize Espagnols, le chirurgien opthalmologiste Yves Bokobza parle d'un "défaut majeur de fabrication", pour un produit qui est un gaz utilisé "de manière routinière" depuis environ 15 ans.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés