26 vues

L'avocat de l'ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo, poursuivi pour crimes contre l'humanité, a accusé le gouvernement français d'avoir aidé le président Alassane Ouattara à prendre le pouvoir par la force en 2010.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés