Vidéo associée: 

Publié le 25/01/2018

Procès Bendaoud: "Il faut pleurer, on ne peut pas rire devant un tel personnage", pour un avocat des parties civiles

Corps: 

Alors que le procès de Jawad Bendaoud, le "logeur de Daesh", s'est ouvert mercredi, Didier Seban, avocat des parties civiles a estimé ce jeudi qu'il fallait "plutôt pleurer que rire devant un tel personnage". L'accusé se serait livré au cours de la journée, avec ces différentes punchlines, à un véritable one-man show judiciaire.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet