Pour la plupart des détenus, il est interdit de se faire livrer des colis de plus de cinq kilos. L'administration pénitentiaire a fait une exception pour un multirécidiviste, en lui permettant de recevoir un paquet de 59 kg. Emmanuel Baudin, secrétaire interrégional de FO pénitentiaire, a estimé sur LCI que c'était "inacceptable".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés