Vidéo associée: 

Publié le 24/08/2013

Prison à vie pour le sergent Bales, “criminel de la pire espèce”

Corps: 

Robert Bales a été condamné par un jury militaire à la prison à vie sans possibilité de libération anticipée pour avoir tué froidement 16 villageois afghans principalement des femmes et des enfants. Le soldat américain nâa montré aucune émotion à la lecture de la sentence hier dans lâEtat de Washington. Il avait plaidé coupable, ce qui lui a permis dâéviter la peine de mort.
Des villageois afghans, venus sur place, ont fait part de leur déception..
âJe demande aux Américains présents ici comment ils souhaiteraient voir puni quelquâun qui fait irruption chez vous au milieu de la nuit, tue 11 membres de votre famille et essaie de brûler leurs corpsâ, a déclaré Haji Wazir.
âSi jâavais une chance de parler au Sergent Bales, je lui dirai droit dans les yeux: vous êtes un assassin et je lui demanderai: pourquoi avez-vous fait cela? Nâavez-vous jamais pensé que vous étiez un être humain, parce quâun être humain ne ferait pas çaâ, a ajouté Haji Mullah Baran, qui a perdu lui aussi des membres de sa famille.

Le sergent Bales a présenté jeudi ses excuses aux victimes, qualifiant ses crimes âdâacte de lâchetéâ. Des crimes commis aux petites heures du 11 mars 2012. Lâaccusation a montré plusieurs photos de ses victimes, dont celle dâune femme âgée, la dernière à avoir été tuée. âBales lâa frappée avec une telle violence quâau matin, lorsque son neveu a voulu déplacer son corps, ses yeux sont tombés de leurs orbitesâ, a déclaré le lieutenant-colonel et procureur militaire Joseph Morse.Ce dernier a qualifié le soldat américain de âcriminel de la pire espèceâ.

Avec AFP et Reuters

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet