Au Mali, la prise d'otages de l'hôtel de Bamako fait état d'un bilan de 27 morts. L'attaque a été revendiquée dès vendredi soir sur Twitter par Al-Mourabitoune, une filière d'Al-Qaïda. Une revendication jugée crédible par Jean-Yves Le Drian puisque le groupe est dirigé par Mokhtar Belmokhtar, leur chef emblématique. Cette filière contrôlait le nord du pays avant l'arrivée des troupes françaises.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés