Vincent Hugeux, grand reporter à l'Express et spécialiste de l'Afrique, indique que la région du Mali est encore très dangereuse et que le potentiel terroriste est "très fertile". Plusieurs hypothèses peuvent encore être prises en compte : AQMI, le mouvement touareg Ansar Dine, le Mujao ou encore d'autres petits acteurs. Le modus operandi et la cible ne sont, eux, pas surprenants.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés