Malgré les heurts de Chicago ces dernières heures lors d'un de ses meetings pour la primaire républicaine, Donald Trump continue d'être en tête des sondages. Si son discours divise toujours plus les Américains, notamment ses propos sur les hispaniques et les musulmans, il a réussi à capter un électorat proche du tea-party, comme l'explique depuis Washington Jocelyn Huchet.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés