IL DU WEB. Aux États-Unis, les primaires pour l'élection présidentielle battent leur plein. Les évènements sont très suivis sur les réseaux sociaux, où les parents postent parfois de drôles de messages. Beaucoup essayent de faire passer leurs enfants pour d'éminents politologues. "Papa, pourquoi ils veulent tuer la liberté d'expression ?", aurait par exemple dit une petite fille de trois ans.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés