Les socialistes se prononcent ce samedi en Conseil national sur la proposition de Jean-Christophe Cambadélis d'organiser fin janvier une primaire de la gauche de gouvernement. La primaire ne sera pas celle de toute la gauche. Jean-Luc Mélenchon ou Pierre Laurent, ont ainsi tourné le dos à ce scrutin. Les frondeurs se sont dits plutôt satisfaits de la mise en place de cette primaire mais demandent de la transparence. Quant à François Hollande, il serait prêt à participer à un tel exercice, selon son entourage.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés