Après l'annulation d'un meeting électoral à Chicago ce week-end, un homme a été stoppé par des agents de sécurité alors qu'il se dirigeait vers le podium derrière lequel Donald Trump s'exprimait dans l'Ohio. Accusé d'incité à la violence, le favori à l'investiture républicaine a répété dimanche qu'il ne portait aucune responsabilité dans la multiplication des incidents qui émaillent sa campagne.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés