À un peu moins de deux semaines du premier tour de la primaire du PS, aucun candidat ne se détache encore vraiment. Selon le journaliste Renaud Pila pourtant, le nom du vainqueur n'aurait pas tant d'importance qu'il en a l'air. Le plus important serait selon lui le nombre de votants.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés