Alain Juppé a donné un dernier meeting à Lille, vendredi soir à moins de 24 heuures de la primaire de la droite et du centre. Le candidat s'est attaqué à François Fillon, lui reprochant sa proposition de supprimer 600.000 postes de fonctionnaires et Nicolas Sarkozy sur la suppression des 10.000 postes dans les forces de l'ordre.

Publicité

Contenus sponsorisés