Vidéo associée: 

Publié le 15/01/2017

Primaire à gauche: passe d’armes entre Peillon et Valls sur l’accueil des migrants

Corps: 

"Quand on critique les discours de Manuel Valls ou même des politiques qu'il a menées, on ne critique pas la France. On critique une politique qui a été menée au nom de la France" a lancé Vincent Peillon lord du deuxième débat de la primaire à gauche sur BFMTV et RMC, faisant référence à un discours prononcé à Munich sur la politique d'accueil des migrants d'Angela Merkel. "Oui j'ai parlé au nom de la France", s'est défendu Manuel Valls en ajoutant sèchement: "J'ai été Premier ministre!".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet