Invité par Ruth Elkrief, sur BFMTV, ce lundi, Malek Boutih, soutien de Manuel Valls, a remis en cause l'autorité de Benoît Hamon, représenté sur le plateau par son porte-parole, Guillaume Balas. "L'autorité, ce n'est pas trembler quand il faut voter l'état d'urgence", a lâché le député de l'Essonne. Le porte-parole de l'ancien Premier ministre a réagi en rappelant que son candidat avait voté l'état d'urgence. Malek Boutih lui a alors lancé "tu peux parler à ma place!". "T'énerve pas", lui a lâché son interlocuteur avant que Ruth Elkrief intervienne pour calmer les esprits.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés