Pas de changement de candidat en vue à droite. Ce lundi, François Fillon a présenté ses excuses aux Français face aux "interrogations" liées aux travaux présumés fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, et admis une "erreur" sur le plan moral, tout en disant avoir agi en toute légalité. Le candidat de la droite semble plus que jamais déterminé à poursuivre sa course vers l'Élysée.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés