Au Pérou, le scrutin présidentiel du 10 avril est attendu puisqu'il pourrait voir le retour des Fujimori au pouvoir : selon les sondages, la fille d'Alberto Fujimori, Keiko, arriverait en tête de ce premier tour avec 34 % des voix. Elle est la candidate la plus polémique de cette élection, soit détestée, soit adulée par les partisans de son père. Président entre 1990 et 2001, Alberto Fujimori est aujourd'hui en prison pour corruption.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés