Et si François Hollande revenait à l'Elysée en 2022. C'est une petite musique que l'on entend de plus en plus, entretenue notamment par Julie Gayet dans une interview accordée au Parisien où elle affirmait que "Beaucoup espèrent le retour de François Hollande". Beaucoup ? Vraiment ? Pas tant que ça si l'on en croit un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro entre le 14 et le 16 août qui indique que seulement 17% des Français souhaitent que l'ancien président soit candidat à la prochaine élection présidentielle. 42% ne le souhaitent "pas du tout". Il n'y a que 4% qui disent vouloir "tout à fait" sa candidature. Chez les sympathisants socialistes, malgré le grand succès de son livre qui lui redonne espoir, François Hollande a aussi du mal à faire le plein puisque selon ce sondage dévoilé par Le Figaro, ils ne sont que 44% à vouloir son retour. 25% d'entre eux refusent le refusent "catégoriquement". À titre de comparaison, un an après son départ de l'Elysée en 2013, 40% des Français disaient vouloir une nouvelle candidature de Nicolas Sarkozy, beaucoup plus que les 17% qui soutiennent aujourd'hui François Hollande. Selon le directeur du département Opinion de l'Ifop Jérôme Fourquet, le prédécesseur d'Emmanuel Macron "garde un pouvoir de nuisance", mais les Français auraient tourné la page.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés