En annonçant sa candidature aujourd'hui, Emmanuel Macron s'invite dans la primaire à droite. Celle-ci pourrait décourager certains électeurs de gauche de se déplacer pour voter Alain Juppé. Celui-ci avertit dans les Échos sur le profil de son nouvel adversaire : "Il faut se méfier des gens qui font le contraire de ce qu'ils disent et disent le contraire de ce qu'ils font".

Publicité
Contenus sponsorisés