Après six d'attente, les parents d'Aurélie Fouquet considèrent ce procès comme "capital". La jeune policière municipale est assassinée en mai 2010 lors du braquage raté de Villers-Sur-Marne. Sur le banc des accusés, Rédouane Faïd. Ex-braqueur médiatisé il y a quelques années pour son repenti sur ses années de malfaiteur. Pour son avocat "les éléments du dossier n'autorisent pas à retenir la thèse de la culpabilité".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés