Les médias étaient en nombreux, ce lundi, pour accueillir l'ancien ministre du Budget au Tribunal correctionnel de Paris jugé pour fraude fiscale. Notre reporter Salhia Brakhlia vous fait vivre l'événement côté coulisses. Dès que Jérôme Cahuzac a franchi le portillon de sécurité, un attroupement de caméras et de micros s'est rué sur lui. L'ex-ministre est resté concentré, le visage fermé sans dire un mot malgré les nombreuses sollicitations. Excédé par les journalistes qui lui barraient le passage, il a fini par repousser un photographe en lui mettant la main sur la figure. Le photographe pour "Aujourd'hui en France" ne lui en a pas tenu pas rigueur "Ce n'est pas violent, c'est un geste où il voulait avancer".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés