MISE AU POINT - Autant pour des considérations tactiques qu'idéologiques, Emmanuel Macron souhaite filer vers la présidentielle sans passer par la case "primaire", mais risque ainsi de mettre en difficulté ses rivaux, et donc son propre camp.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés