La baisse continue du prix du baril de pétrole est "une très mauvaise nouvelle pour les bourses mondiales", explique Christopher Dembick, économiste chez Saxo Bank. C'est la première explication à la chute des marchés boursiers. Les craintes sur l'économie chinoise y participe également, d'autant plus que le FMI a revue à la baisse ses prévisions pour la croissance mondiale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés