Vidéo associée: 

Publié le 13/06/2017

Pourquoi des magistrats s'opposent au projet de loi concernant l'état d'urgence

Corps: 

Depuis la révélation du projet de loi antiterroriste, des syndicats de la magistrature, avocats ou associations appellent au retrait du texte, estimant qu'il porte atteinte aux libertés individuelles des citoyens. Pour eux, les principales dérives concernent notamment les perquisitions ou assignations à résidence, prérogatives de la police en période d'état d'urgence.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité