Vidéo associée: 

Publié le 21/11/2017

Pourquoi ces trois maires sont inquiets face à la baisse des dotations de l'Etat

Corps: 

Le 100e Congrès des maires s'ouvre ce mardi à Paris après des mois de tensions entre l'exécutif et les élus. Ils attendent que le président de la République clarifie ses intentions pour rétablir le dialogue entre l'Etat et les collectivités locales. Plus de 15.000 maires vont passer par le Congrès. Parmi eux, Béatrice de François, élue PS de Parempuyre, redoute de mettre de côté certains gros projets comme une école maternelle. Même appréhension à Grasse où la municipalité a subi une baisse cumulée de sa dotation de plus de 10 millions d'euros en 3 ans. Enfin, à Dieppe, Nicolas Langlois, va aussi devoir couper dans les budgets alors qu'il estime que "derrière l'investissement public, il y a de l'emploi".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet