Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité belge Jan Jambon a déclaré samedi qu'une partie significative des musulmans de Belgique avait célébré en dansant les attentats de Bruxelles. Depuis, ses paroles font scandale. Le politique a été sommé de s'expliquer ce mercredi devant une commission parlementaire, mais a maintenu ses accusations.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés