Échange tendu entre une ancienne ministre de François Hollande et Jean-Marie Le Pen. Alors que le Président d'honneur du Front national assure que son parti est parfaitement républicain et démocrate, Delphine Batho le renvoie à ses condamnations judiciaires, notamment pour "antisémitisme" ou "glorification de l'occupation nazie".

"Vous n'êtes pas un patriote" poursuit la députée socialiste des Deux-Sèvres, rappelant que Jean-Marie Le Pen est l'objet d'une procédure pour fraude fiscale. "Vous mettez vos lingots d'or en Suisse, c'est ça la réalité ?" assène Delphine Batho, critiquant ensuite un "business familial d'exploitation de la peur".

"Vous serez contredites par les faits, ce n'est pas vrai !", contre-attaque Jean-Marie Le Pen qui parle de "diffamations orchestrées par le pouvoir", n'hésitant pas à mettre en cause une justice qui serait manipulée par Christiane Taubira.

Enfin, concernant le programme du Front national, Jean-Marie Le Pen réfute la qualification d'extrême droite. Selon lui, elle fait surtout référence à la position géographique de son parti à l'Assemblée nationale, "à l'extrême de la droite", et "ne qualifie pas philosophiquement et politiquement un mouvement".

Revoir l'intégralité du débat ici

Invités :

- Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national

- Delphine Batho, députée PS des deux Sevres

- François Durpaire, historien et universitaire spécialisé dans les questions de diversité culturelle

- Nicolas Lebourg, historien spécialiste de l'extrême droite

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés