Pour remédier à la fuite de ses personnels médicaux, Cuba a réinstauré temporairement les visas de sortie du territoire. L'objectif : contrôler le flot de départs. Car, depuis les années 60, l'île les missionne pour travailler dans d'autres pays. 5.000 médecins auraient déserté Cuba ces dix dernières années.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés