Sur BFMTV, le président du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech a expliqué l'initiative d'ouvrir les portes des mosquées les 9 et 10 janvier prochains, "pour essayer de casser cette méfiance et cette défiance qu'il peut y avoir entre communautés, et pour construire tous ensemble ce vivre-ensemble auquel nous aspirons tous."

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés